Fondation de béton

Une fissure dans une fondation de béton peut être un problème majeur si le propriétaire ne s'en occupe pas. Les fissures de béton, en Outaouais, sont fréquentes et s’attaquent à n’importe quelle type de fondation en béton.

Les fissures dues à une mauvaise conception, compactage ou remblayage se stabilisent normalement sans trop de mal. Il est toujours conseiller de faire vérifier ceci par un professionel. Les fissures causées par une problème de drain, par la pyrite, par un mauvais glissement dû au gel ou par un problème de sol doivent absolument être vérifier sinon il y a risque d'aggraver la détérioration de la fondation.



______________________________________
Inspection Avisa

L’eau de surface et les fondations

Protéger les fondations augmente la durée de vie d’une maison

L’eau est sans contredit une force de la nature avec laquelle il faut composer. Or quand il est question des fondations d’une maison, l’eau est leur pire ennemi. Une fondation saine ne devrait laisser s’infiltrer aucune eau. Ces quelques conseils visent à informer tout propriétaire des mesures de base à prendre pour contrôler l’évacuation de l’eau de surface de façon à conserver ses fondations au sec .

En effet, si rien n’est fait pour tenir l’eau à l’écart des fondations, elle réussira à s'infiltrer à l'intérieur du sous-sol ou sous la dalle de béton dans le remblai. Ceci entraînerait forcément des problèmes d’humidité dans le sous-sol, ce qui constitue un environnement propice à la prolifération des champignons et des moisissures dont plusieurs représentent une sérieuse menace pour la santé.

Pour ce faire, il est important de savoir comment agit l’eau dans les différents types de sol. Un sol composé essentiellement de sable ou de gravier se drainera plus facilement et plus rapidement. Un sol plus riche en terre et en matière organique aura tendance à absorber l’eau et à la retenir plus longtemps, donc à moins se drainer. Un sol argileux ou glaiseux s’engorgera carrément d’eau et la conservera très longtemps.

Pour ce qui concerne les fondations d’un bâtiment, les sols sablonneux ou contenant surtout du gravier sont donc moins problématiques puisque l’eau y pénètre rapidement et qu’un surplus d’eau devrait être évacué par le drain français.

Lorsque l’on a affaire à un sol riche en matière organique, glaiseux ou argileux, des précautions supplémentaires s’imposent pour éviter le plus possible d’engorger d’eau le pourtour des fondations. Des descentes de gouttières doivent être disposées de façon à rejeter l’eau loin des fondations, de l’entrée de garage ou du patio. L’installation d’une gaine de drainage permet de rejeter l’eau de décharge à environ 6 pieds des fondations. Pour éviter les problèmes d’érosion, on peut utiliser une roche plate à la sortie de la descente des gouttières. Ainsi, l’eau sera diffusée dans un rayon de 360 degrés et on évitera qu’il se crée des rigoles sur le parterre ou dans l’entrée. Il ne faut en aucun cas connecter les descentes pluviales au système de drainage d’une maison (drain français). En effet, l’eau de pluie pourrait surcharger le drain et vous causer de sérieux ennuis. En général un système de drains français a une durée de vie utile d'environ 25 ans. Au fil des ans, le système se bouche graduellement et perd de l’efficacité jusqu’à devenir complètement inopérant. Lorsque ce stade est atteint, le système de drainage doit être débouché si cela est possible, sinon refait à neuf. Quand on en arrive là, il est important de s’adresser à des firmes spécialisées dans ce domaine.

Il faut aussi s’assurer que les pentes du terrain soient positives, c’est-à-dire qu’elles éloignent l’eau des fondations. Au besoin, on pourra disposer quelques brouettes de terres autour des fondations de manière à rectifier les pentes.

Dans les sols argileux, il faut s'abstenir de planter des arbres à croissance rapide près des fondations pour éviter la fissuration des murs. Par exemple, l’érable argenté, lorsqu’il est planté à proximité d’un bâtiment dans un sol argileux, assèche l’argile par ses racines et peut provoquer un affaissement des murs de fondation. Les dommages peuvent être considérables et s’avérer très onéreux car ils peuvent nécessiter le pieutage de la maison ou la réparation d’une partie des murs de fondation.

À l’inverse, si le sol est engorgé d’eau à l’automne, cette eau prendra forcément de l’expansion au cours de l’hiver avec le gel. Ceci aura pour effet d’exercer de puissantes poussées latérales sur les murs de fondation causant des fissures verticales ou horizontales par où l’eau pourra s’infiltrer le dégel venu.

La fondation est l’assise de votre maison. Il est capital que cette composante maîtresse soit saine et solide puisque la stabilité de tout l’immeuble repose sur elle.




____________________________________
Faites vous-même une inspection visuelle de votre fondation. Le printemps est le meilleur temps pour faire l'inspection de votre fondation. Avec les cycles de gel et dégel, votre fondation en prend pour son argent pendant les mois de mars, avril , novembre et décembre. Noter les fissures et mesurer les soit avec une photo, en y mettant du plâtre ou en mesurant avec une règle. Il sera bon de refaire l'exercise le printemps prochain pour s'assurer que la grosseur de la fissure n'augemente pas. Les spécialistes de fondation en Outaouais peuvent vous conseiller sur les mesures à prendre pour corriger les problèmes potentiels de votre fondation de béton.

Fissures fondation

Les fissures dans la fondation sont des éléments majeures et très importants dans la structure de votre maison. Les fissures dans le béton peut causer de l'infiltration d'eau et de d'autres problèmes du même type. La réparation de fissures dans une fondation de béton se fait par des professionels dans le domaine. Avant d'entreprendre la réparation de fissures de béton il faut faire évaluer le problème pour bien comprendre le travail qu'il y aura à faire.